Harry Potter et l'enfant maudit de J.K. Rowling

8 novembre 2016

harry potter et l'enfant maudit

C'est ma mère qui m'a transmis sa passion pour la lecture dès que j'ai été en âge. Après la collection L'Étalon Noir (que j'ai lu et relu), c'est définitivement la saga Harry Potter qui m'a le plus marqué dans mon enfance. Il me semblait donc logique de vous donner mon avis sur ce nouveau bouquin. Le format pièce de théâtre de ce huitième livre m'avait un peu refroidi, il faut l'avouer. Pourtant, j'avais à peine lu les deux premières répliques de l'extrait proposé sur le site de la Fnac que je me suis dit qu'il fallait absolument que je le lise entièrement, malgré mes réticences du début. C'était trop beau de replonger dans cet univers si particulier une nouvelle fois.

L'intrigue


Être Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il travaille au coeur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Quand passé et présent s'entremêlent dangereusement, père et fils se retrouvent face à une dure vérité : les ténèbres surviennent parfois des endroits les plus inattendus.

Mon avis


Concernant le format pièce de théâtre, je n'ai pas du tout été gênée, au contraire. On va à l'essentiel, c'est vivant, la lecture est super fluide, je m'y voyais. Mais ça va vite, trop vite d'ailleurs. Il faut dire qu'on n'en a jamais vraiment assez ! J'ai dû prendre deux heures pour le terminer, et je ne vous cache pas ma tristesse en arrivant aux dernières pages.

Avant de lire le livre, j'avais brièvement lu un avis qui spoilait légèrement le contenu donc je savais plus ou moins à quoi m'attendre et j'étais plutôt sceptique. D'ailleurs, je pense que je le suis encore. La "menace" m'a paru (et me paraît toujours) un peu étrange, dans le sens où je n'aurais jamais cru ça possible. C'est un peu poussé et c'est dommage (si vous l'avez lu, vous comprendrez probablement ce dont je parle).

Au niveau des personnages, j'ai totalement adoré retrouver les personnages, qui ont beaucoup évolué, et en découvrir de nouveaux. En particulier ceux de la nouvelle génération que je trouve adorables. On part une aventure intrépide, qui rappelle celles qu'Harry a vécu pendant ses années Poudlard (comme quoi sa descendance a vraiment hérité de son don d'avoir des problèmes) et, si ça peut paraître un peu surfait, car après sept livres ça me semble plutôt justifié de le penser, ça fait du bien.

Les sujets abordés dans le livre sont assez intéressants : l'amitié, la famille, la bonne décision à prendre. Un seul changement dans le passé et le présent n'est plus du tout le même, ce qui n'est pas forcément toujours une bonne chose. J'ai été aussi très attristée au début, par la façon dont les gens ont tendance à juger et renier les autres pour quelque chose qu'ils n'ont eux-mêmes pas fait. Rien qu'avec des dialogues, je me suis sentie transportée et j'ai ressenti la peine des personnages. Comme quoi, même mes a priori sur le format n'étaient pas du tout fondés.

★★★★☆
Je lui mets un 4/5, parce que j'ai adoré replonger dans cet univers si particulier (J.K. Rowling, the Queen), que je trouve que ça se lit facilement mais qu'il touche des thèmes sérieux, que les personnages sont attachants. Néanmoins, je reste toujours dubitative pour ce que je vous ai cité au-dessus. J'ai passé un super moment et je rêve d'aller voir la pièce de théâtre maintenant !

L'avez-vous lu ? Qu'est-ce que vous en avez pensé ?

Envie de réagir ?

Laissez un commentaire