servante écarlate, girlhood, le zoo, livres, lecture

J'aime particulièrement les romans d'amour mais, depuis que j'ai commencé à me remettre vraiment à la lecture, je suis ouverte à tous les styles. J'ai envie de lire ou relire certains classiques et découvrir de nouveaux genres. Fin octobre, j'ai reçu trois livres des éditions Robert Laffont. Après les avoir terminé, il est maintenant l'heure de vous les présenter et, peut-être, vous donner envie de les lire à votre tour.

La servante écarlate

Margaret Atwood

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d'esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, "servante écarlate" parmi d’autres, à qui l'on a ôté jusqu'à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l'austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté.

Le livre qui fait trembler l'Amérique de Trump

La servante écarlate est parue pour la première fois en 1985 et est considérée comme un classique de la littérature anglophone. J'en avais déjà entendu parler durant mon parcours scolaire mais ne m'y étais jamais attardée, n'étant pas spécialement intéressée jusqu'alors. On dit aussi beaucoup de bien de la série The Handmaid's Tale, adaptée du livre. C'est ce qui m'a décidé à privilégier ce livre parmi d'autres. Dans ce livre, le droit des femmes n'existe plus. Un sujet fort et d'actualité aux États-Unis depuis l'élection de Trump.

Au début, il m'était un peu difficile de me plonger totalement dans le livre, on se retrouve dans le flou et l'écriture n'est pas aussi simple que celle de livres que j'ai l'habitude de lire. Ça n'en reste pas moins passionnant, les phrases sont si bien tournées et on ressent les émotions de Defred, sa nostalgie, ses angoisses. J'ai particulièrement aimé découvrir sa vie d'avant, la façon dont elle a atterri là. À mon sens, c'est un livre à lire, sombre et intense.

Girlhood

Cat Clarke

L'amitié, c'est comme une allumette... il suffit d'une étincelle pour se brûler les doigts.
J'ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m'ont reconstruite, morceau par morceau. Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer.
Jusqu'à ce que débarque cette nouvelle fille...

Girlhood est un roman pour ados, il est donc bien plus simple dans son écriture que La servante écarlate. Une histoire pour se détendre, facile et rapide à lire. J'ai toujours aimé ce genre de livres. Comme le nom l'indique, il s'agit d'une bande de copines qui se trouvent dans un pensionnat.

Sans trop adorer non plus, j'ai bien aimé cette lecture plus légère, sans trop de prises de tête, bien qu'on y parle jalousie, mensonges et remords. Je conseillerais plutôt de le lire en vacances ou en été. Simple et efficace !

À lire aussi : Follow Me Back de A.V. Geiger

Le Zoo

Gin Phillips

Quand le monde est une jungle, les mères deviennent lionnes.
Le zoo est sur le point de fermer ses portes. Joan et son fils de quatre ans, Lincoln, sont dans leur coin préféré, à l'écart du chemin principal. Ils profitent des dernières minutes. Mais quand ils se dirigent vers la sortie, ce qu'ils découvrent transforme cette journée de rêve en cauchemar : des corps étalés sur l'herbe, des hommes armés de fusils. Sans réfléchir, Joan prend son enfant dans ses bras et court, jusqu'à en perdre le souffle, jusqu'à ce que ses muscles la brûlent. Pendant trois heures, la mère et son fils vont se retrouver piégés avec les animaux et les tueurs. Pour sauver Lincoln, Joan est prête à tout... même au pire.

Prix Transfuge : meilleur polar étranger

Si j'avais pu, j'aurais lu Le Zoo en une soirée. Je lis rarement de polar ou de thriller, grande sensible que je suis. Pour cause, je tremblais à peine ma lecture commencée. Une écriture fluide, un style que j'ai vraiment apprécié. J'ai beaucoup aimé le fait d'alterner entre certains personnages, dont on ne connaît pas tout de suite l'identité, d'en savoir plus sur la vie de Joan, dont les pensées s'égarent dans un moment si dramatique. Les choix qu'elle fait en tant que mère...

J'ai vraiment été captivée et je compte bien regarder le film inspiré du livre, bien que je doute que ce soit aussi palpitant que le livre. Je ne peux donc que vous le conseiller.

À lire aussi : Mes trois dernières lectures #1

Avec les liens insérés, si vous achetez les livres dont je parle, vous pouvez récupérer du cashback en vous inscrivant sur iGraal !

Et vous, quelles sont vos dernières lectures ?

Que me conseilleriez-vous ?

5 raisons de se fixer des objectifs

Il n'est pas toujours facile de trouver le temps. Pour faire du sport, pour cuisiner ou pour commencer une quelconque activité qu'on aimerait bien essayer. Avec les partiels qui approchent en ce moment, la phrase "on n'a pas le temps" revient sans cesse et, si je peux tout à fait le comprendre, je me dis surtout qu'on a toujours le temps que l'on prend. Je suis convaincue que si on le veut vraiment, on peut le faire tant qu'on sait quelle direction prendre. C'est pourquoi aujourd'hui j'aimerais aborder les cinq raisons pour lesquelles vous devriez vous fixer des objectifs.

1. Se motiver


Privilégier des objectifs mesurables et réalisables vous motivera. Ainsi, ne vous contentez pas d'un simple "se remettre au sport" et essayez plutôt "faire du sport au moins 2 fois par semaine". Avoir un nombre minimum vous permettra de vous y tenir plus facilement. De plus, les annoter quelque part les rendra plus réels et vous donnera davantage envie de les réaliser.

2. Prendre le temps


Souvent, on ne trouve pas le temps de faire quelque chose parce que la tâche ou l'objectif n'est pas bien défini. Cette année, j'ai décidé de lire chaque jour. Je vais donc me coucher 30 minutes plus tôt, une fois que j'ai terminé tout ce que j'avais à faire, et je prends le temps de lire avant de m'endormir. Rien de plus simple. Une fois qu'on est vraiment motivés, que notre objectif nous tient réellement à cœur, on pourra toujours se dégager un petit créneau. Quelques minutes valent toujours plus qu'aucune.

3. Savourer chaque réussite


Vous souhaitez inclure quelque chose de nouveau dans votre mode de vie ? Prenons le sport. Vous faites vos deux séances minimum et, sur les quatre dernières semaines, vous vous rendez compte que vous vous y êtes tenus. Quel bonheur de se prouver qu'on peut le faire, n'est-ce pas ? Avoir des objectifs et établir un suivi vous permet d'évaluer vos progrès et de les savourer. Mais ce n'est qu'une étape ! Pourquoi pas ne tenter trois puis quatre jours par semaine ?

S'il y a peu de progrès, cela ne doit pas vous miner le moral, au contraire : faites des ajustements, essayez une autre stratégie. Votre objectif, c'est le sens de votre vie. Vous l'avez déterminé en toute conscience de cause et, aujourd'hui ou demain, vous saurez l'atteindre.

4. Prendre confiance en soi


Réussir quelque chose qui, parfois, ne vous semblait pas tout à fait réalisable peut vous rendre très fier. Vous l'avez fait ! C'est un des meilleurs moyens pour remonter son estime de soi et, peu à peu, prendre confiance en ses capacités et en sa personne.

À lire aussi : 5 conférences TED inspirantes sur le développement personnel

5. Décider de sa vie


Se fixer des objectifs, à moyen ou long terme, c'est avoir une direction. Nous ne devrions pas nous contenter de vivre notre vie et avoir pour seul but d'être heureux, mais celui d'être meilleur. Pour ce faire, se fixer des objectifs me semble être la solution plus adaptée. Nous sommes les seuls à pouvoir décider de notre vie !

Je ne dis pas que se fixer des objectifs va nous permettre de tous les atteindre. Ce ne serait pas amusant si c'était aussi simple. Mais ça reste la meilleure manière de visualiser ce que l'on souhaite instaurer ou devenir, et l'excuse du temps ne sera plus valable si c'est important à nos yeux...

Vous fixer des objectifs vous paraît-il important ?

Quels sont vos objectifs en ce moment ?

Instagram